Dolmadakia, un voyage en Grèce

le

Qu’est-ce que serait l’été sans la Grèce ? Franchement, quelle question !
J’affectionne tout particulièrement la Grèce car c’est un pays riche de cultures. Il fait doux sur les îles, on mange des plats à tomber par terre et qu’est-ce que les grecs sont conviviaux !
Plus simplement, je voue un culte pour la cuisine grecque, et c’est vrai que je n’en ai toujours pas publié, mais ça sera vite rattrapé !
D’ailleurs, si tu souhaites des conseils sur la Grèce et plus particulièrement les Cyclades, n’hésite pas à m’enoyer un petit message !

Dolma, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un classique de la cuisine méditerranéenne et est surtout connu pour sa forme roulée et de ses feuilles de vigne.
Plusieurs recettes existent et dépendent évidemment de la région où ils sont cuisinés (Grèce, Maghreb, Turquie…). La plupart du temps, on peut trouver des Dolmades, qui sont eux à base de feuilles de vigne, riz et herbes aromatiques.
Souvent, on peut trouver des Dolmades en conserve en grandes surfaces mais je te le déconseille, ils sont insipides et te dégouteront à coup sûr ! Privilégie les traiteurs ou restaurants grecs (mais les vrais hein, pas les fameux sandwichs 😆)

La recette que je te propose aujourd’hui est pour confectionner des Dolmadakias et provient d’un livre que j’affectionne car il est le parfait acolyte pour cuisiner grec !
Il s’agit variante des Dolmades puisque cette recette est complétée de tomates fraîches et de tomates séchées… Rien que du bon quoi !

Pour trouver des feuilles de vignes, tu peux en acheter en bocal en épicerie grecque ou en ligne.

Temps de préparation : 40 minutes,
Temps de cuisson : 50 minutes,
Temps total : environ 1 heure 30.

Matériel : une grosse casserole et son couvercle ou une cocotte, une poêle.
Pour environ 30 à 40 dolmadakia :
– 1 bocal de feuilles de vignes en saumure (environ 250g), les feuilles égouttées et passées à l’eau tiède,
– 1 grosse pomme de terre voire 2 (ça dépend de la taille du fond de ta casserole ou cocotte),
– le jus d’un citron,
– 3 càs d’huile d’olive.
Pour la farce :
– 100g de riz type Caroline,
– 3 oignons nouveaux émincés avec la partie verte,
– 2 tomates rondes pelées et coupées en petits cubes (incise la peau en croix, ébouillante 30sc et mets-les dans un bol d’eau froide puis retire la peau),
– 50g de raisins blonds secs,
– 50g de tomates séchées hachées,
– 50g de pignons de pin grillées (passées au four à 180° pendant 10min),
– 5 càs d’huile d’olive,
– le zeste d’un citron jaune,
– 1 bouquet d’aneth haché (garde les tiges),
– sel et poivre.

1/ Commence par faire chauffer la poêle avec l’huile d’olive. Ajoute le riz et les oignons nouveaux émincés et mélange bien pour que le riz s’imprègne de l’huile. Sale et poivre.

2/ Ajoute ensuite les tomates, les tomates séchées, les raisins et les pignons. Laisse mijoter quelques minutes pour que le riz pompe l’humidité et gonfle un peu. Il faut que le riz soit légèrement tendre sinon il restera trop croquant même après la cuisson des Dolmadakia.

3/ Retire la poêle du feu et ajoute l’aneth hachée et le zeste du citron.

Ca doit donner ça, en théorie.

4/ Prépare la casserole ou la cocotte : tapisse de rondelles pas trop épaisses de pomme de terre le fond et dépose par dessus quelques feuilles de vigne qui auraient été abîmées ou trop petites.
NB : On fait cela pour éviter que les Dolmadakia n’accrochent le fond à la cuisson.

5/ Place au montage : étale une feuille de vigne sur une assiette (côté brillant en dessous) et dépose une càc de farce sur le bas de la feuille. Rabats la feuille sur la farce, ensuite les côtés puis roule la feuille de vigne jusqu’à former un petit rouleau.

6/ Place les dolmadakia au fur et à mesure dans la casserole ou cocotte en préparant 2 couches.

7/ Asperge d’huile d’olive, du jus de citron et de 4 tasses d’eau. Dépose également les tiges d’aneth (on ne jette rien !). Couvre d’une assiette retournée les Dolmadakia et place le couvercle par dessus. Cuire à feu doux pendant 50 minutes environ, jusqu’à ce que les feuilles de vigne aient ramollies.
NB : n’hésite pas à pousser le temps de cuisson si les feuilles ne sont pas tendres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s